Skip to content

SPIADI 2020, c’est parti !

En 2019, 1001 établissements de santé ont participé à la surveillance nationale SPIADI. Les résultats de cette campagne 2019 ont été présentés le 15 octobre aux 600 professionnels présents à la 1ière journée SPIADI. L’analyse de l’état des lieux précis des infections associées aux cathéters, aujourd’hui en France, a permis de définir les priorités d’action pour la 2ième année qui débute.

L’équipe en charge de la mission nationale SPIADI propose aux professionnels de tous les établissements de santé et de tous les secteurs de soins (le court séjour dont la réanimation, les services d’hémodialyse, le moyen et le long séjour, la psychiatrie, l’hospitalisation à domicile), de participer en réseau aux 3 volets de la stratégie de prévention des infections associées aux dispositifs invasifs : (1) la surveillance des infections pendant 3 mois, (2) la campagne d’observation des pratiques, et (3) la 2ième journée nationale.

Les trois priorités du programme 2020 sont les suivantes :

  1. pour le volet « surveillance », et afin de faciliter la mise en œuvre de la surveillance en réanimation, le protocole SPIADI évolue et propose une surveillance « unit-based » nommée Exp-ADI (à la place de REA Bact-ADI). Exp-ADI permet (a) la documentation des bactériémies associées aux cathéters et des pneumopathies acquises sous ventilation mécanique, et (b) l’obtention de taux d’incidence /1000 J-cathéter ou /1000 J-ventilation sans que soit nécessaire le suivi des patients non infectés.

Les autres modalités (Bact-ADI+ et Inf ADI) sont actualisées sans modification majeure par rapport à 2019.

  1. pour le volet « observation des pratiques », le programme a 2 objectifs :
  • encourager les équipes à réaliser des observations de terrain concernant la pose des dispositifs et les manipulations des cathéters. Le programme proposé, nommé OBSERVA4, permet d’évaluer et de mieux comprendre les écarts entre pratiques et recommandations actuelles (en particulier concernant l’utilisation des antiseptiques), pour, in fine, déterminer les priorités en terme de formations futures;
  • sensibiliser les professionnels des services de réanimation au risque épidémique associé à la colonisation des points d’eau à proximité immédiate des patients par la mise en œuvre d’une enquête nommée SPIADI-sink;
  1. Pour le volet « formation », intensifier les efforts de formation concernant la gestion des CVPs qui sont impliqués dans 13% des bactériémies associées aux cathéters aujourd’hui. La 2ième journée nationale de la SPIADI se tiendra au palais des congrès de Tours le 13 octobre 2020. Comme en 2019, un appel à communication sera lancé afin que soient valorisées les expériences de terrain. Cette journée sera une caisse de résonnance pour l’ensemble des actions menées au 1er semestre 2020.

L’ensemble du programme 2020, ainsi que tous les outils nécessaires à la participation des établissements sont en ligne sur le site SPIADI.fr.

Pour l’équipe SPIADI, Nathalie van der Mee-Marquet.

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest