Skip to content

Nouvelle alerte au Coronavirus

Suivez désormais l’alerte Coronavirus via la nouvelle page dédiée de notre site.

L’année 2020 démarre avec une alerte internationale avec un nouveau Coronavirus qui vient d’être identifié et appelé China 2019-nCoV par l’OMS. Fin 2019, sont apparus des cas de pneumopathies à Wuhan en Chine qui ont alerté les autorités sanitaires du pays et permis une réaction rapide. Au 14 janvier 2020, 41 cas ont été identifiés et 687 contacts sont suivis. Six patients étaient dans un état grave encore mais aucun décès n’a été constaté. L’origine est inconnue à ce jour, mais probablement animale avec une transmission à l’homme mais pas de transmission interhumaine identifiée d’emblée comme pour les deux épidémies précédentes à Coronavirus qu’ont été le SRAS en 2002 et le MERS CoV. Un premier cas importé a été identifié le 13 janvier 2020 en Thaïlande grâce à la procédure de détection des voyageurs fébriles à son aéroport d’arrivée à Bangkok. A ce stade l’OMS ne préconisait aucune restriction internationale en lien avec cet épisode en particulier pour les voyages.

Au soir du 20 janvier 2020 l’épidémie a pris un tournant nouveau et inquiétant avec l’annonce de la contamination de 15 professionnels de santé, possiblement lié à un seul patient source. La transmission interhumaine est donc désormais avérée à ce stade via des contacts rapprochés en milieu de soins et familial. Avec la célébration prochaine du nouvel an chinois et une diffusion du virus qui a atteint Pékin et se rapproche de Hong-Kong les clignotants sont donc au rouge. Le mercredi 22 janvier 2020 la ville de Wuhan a annoncé la fermeture temporaire des transports publics. Si les experts de l’OMS estiment que ces mesures sont appropriées pour contrôler rapidement l’épidémie, ils ont estimé, lors de leur réunion de crise  du 22 janvier, que les éléments ne sont pas encore suffisants pour proposer au Directeur général de l’OMS le passage au stade de l’urgence de santé publique de portée internationale.

Le bilan de l’épidémie est actualisé très régulièrement sur la page des CDC. La page Wikipédia en français assure aussi un suivi statistique pertinent de l’épisode. parmi les 17 décès recensés par les autorité chinoises au 23 janvier 2020, la plupart avait des pathologies sous-jacentes sévères (diabète, cirrhose, maladie coronarienne, BPCO…).

La Ministre de la Santé et le Directeur Général de la Santé ont tenu une conférence de presse sur le sujet le mardi 21 janvier 2020 au soir. Son contenu texte et vidéo est accessible via FranceTV. Un ensemble d’information est disponible sur la page Coronavirus du Ministère des Solidarités et de la Santé.

Au soir du vendredi 24 janvier 2020, la Ministre des Solidarités et de la Santé a annoncé l’identification en France des deux premiers cas confirmés sur notre territoire, l’un à Bordeaux et l’autre à Paris. Après l’annonce du troisième cas importé en France le samedi 25 janvier 2020, le gouvernement français a mis en place une page d’information sur le nouveau Coronavirus pour le grand public.

Le mardi 29 janvier 2020, le Japon et l’Allemagne sont les deux premiers pays à identifier un cas secondaire autochtone acquis sur leur sol au contact d’une personne infectée en Chine.

En France une procédure de signalement et de gestion des cas est mise en place et tous les éléments sont disponibles, et mis à jour chaque fois que nécessaire sur le site de Santé Publique France.

En milieu de soins, comme pour tout virus respiratoire émergeant, les précautions contact et air sont à appliquer à ce stade pour les patients suspects. Le COREB met à disposition une page spécifique sur l’alerte avec sa  dernière procédure de prise en charge des patients de ce type travaillée avec la SF2H.

Voir la fiche COREB spécifique pour les soignants de première ligne diffusée le 22 janvier 2020.

La SF2H, en lien avec le COREB et la SPILF, a émis un avis sur les mesures de prévention du risque infectieux le 29 janvier 2020.

Pour la population générale, on ne peut que rappeler l’importance des gestes barrières et de l’hygiène respiratoire.

Suivre les informations OMS (En)

Suivre les informations ECDC (En)

Suivre les informations de Santé Canada (Fr)

Suivre l’actualité via le compte twitter Outbreak Observatory. 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest