Skip to content

Rentrée 2020 – Le programme SPICMI est en marche !

Le programme Spicmi est en marche ! Plus de 350 établissements se sont inscrits depuis le mois de février 2020, date de mise à disposition des outils de prévention et de surveillance. 

Concernant la surveillance

Il s’agit d’une démarche semi-automatisée faisant appel au PMSI, au laboratoire de microbiologie et au logiciel de prescription. Le dossier informatisé patient sera utilisé en complément. Les données extraites localement sont à croiser selon un certain nombre de critères à la recherche d’ISO suspectes. Selon le niveau de suspicion, un retour au dossier sera éventuellement nécessaire et une validation chirurgicale est prévue dans certains cas (cf. protocole). Pour la chirurgie urologique, une procédure spécifique pour la détection de suspicion des ISO est proposée. Les services ont le choix entre deux méthodologies de surveillance :

  • une surveillance sans recueil des facteurs de risque (« unit-based ») : seules les informations individuelles des patients ayant eu une ISO seront demandés, sans recueil des facteurs de risque ni comorbidités. Afin d’estimer le taux d’ISO brut, le nombre total d’interventions par type d’intervention est également à renseigner ;
  • une surveillance avec recueil des facteurs de risque (« patient-based ») : les informations individuelles des patients avec des facteurs de risque et comorbidités (volet optionnel) sont recueillies pour l’ensemble des patients ayant été opérés des actes cibles et dont le séjour se situe entre le 1er janvier et 30 juin 2020.

Dans le calendrier SPICMI, septembre correspond au moment de recueil de ces données pour les interventions hors chirurgie cardiaque et orthopédique et au début de travail de détection des suspicions. Le fichier d’importation est, quant à lui, attendu pour le mois de février 2021 (à importer sur la future plateforme en respectant la structure du format du fichier). Ceci est la dernière étape pour accéder au rapport local automatisé.

Concernant la prévention

Les outils nécessaires à la conduite de l’audit PREOP par observation sont accessibles sur notre site internet (PCO et ATBP). Pour cet état des lieux national 2020, il vous reste plus de 3 mois pour le recueil des données, possible jusqu’à fin décembre. Un rapport automatisé et des posters seront disponibles pour une année donnée (2020, 2021, 2022…). Pour des raisons informatiques, il est demandé de ne pas réaliser d’audit chevauchant deux années. Les établissements n’ayant pas pu réaliser cet audit en 2020 pourront le débuter dès janvier 2021.
Dans les documents récents à signaler : information patient, foire aux questions sur le nombre d’observations attendu, le tamponnement de l’antiseptique et l’utilisation des jerseys chirurgicaux stériles. Dans les documents restant à venir figurent une aide au plan d’action et des fiches “ATBP“.
L’application informatique PREOP de saisie et d’analyse des données devrait être disponible courant du mois d’octobre. Par ailleurs, les résultats de l’enquête PCO-DCF réalisée auprès des EOH en début d’année seront diffusés dans quelques semaines.

Vous avez une question ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest