Skip to content

Etat d’avancement de la mission Spicmi : programme 2020

Nous souhaitons vous faire part de l’état d’avancement de la mission nationale SPICMI (Surveillance et prévention du risque infectieux en chirurgie et médecine interventionnelle). Le programme qui nous a été confié couvre les 5 années à venir et l’engagement de chaque établissement au programme consistera, à terme, à participer aux différentes actions de surveillance et de prévention proposées.
Pour 2020, il vous sera proposé, dès janvier, un nouvel outil de surveillance et un premier outil d’évaluation des pratiques. Pour vous permettre d’entrer de manière progressive dans ce programme la 1ère année, vous aurez la possibilité de commencer par l’un ou l’autre de ces volets. 

  • Concernant le volet surveillance :

Le système ISO-RAISIN sera remplacé par une approche semi-automatisée. Les modalités pratiques feront l’objet d’un protocole mis à disposition courant janvier après validation finale du Comité scientifique « Spicmi » réuni en décembre 2019. Le principe de cette surveillance repose sur une extraction et une analyse des données issues du système d’information hospitalier (SIH).

En pratique, il s’agira, pour chaque établissement volontaire engagé dans la démarche, d’utiliser les sources de données informatisées disponibles localement (PMSI, logiciel de microbiologie, éventuel dossier patient informatisé/DPI…) pour repérer des ISO suspectes via des critères de suspicion. Les données issues du PMSI nécessiteront une collaboration de l’EOH avec le DIM. Les interventions prioritaires surveillées seront sélectionnées à partir d’une liste préétablie d’interventions décrites dans le protocole, dans la continuité d’ISO-Raisin.

Deux modalités de surveillance seront proposées, au choix :
une surveillance globale à l’échelon du service ou de la spécialité (« Unit based ») sans inclusion des facteurs de risque,
une surveillance « Patient » (« Patient based ») avec inclusion des facteurs de risque.

Votre base PMSI sera à consulter en juin 2020. Cette consultation permettra de repérer :
1-les patients ayant été soumis aux interventions ciblées,
2-les éventuelles reprises/réhospitalisations de ces patients dans les 30 jours ou 90 jours (chirurgie avec implants) suivant leur intervention.

Les données du PMSI devront ensuite être croisées avec d’autres données disponibles (exemple : prélèvements microbiologiques). Un outil sera mis à disposition des établissements pour les aider à l’identification des patients associés à une suspicion d’ISO. Les suspicions seront ensuite à confirmer avec les équipes médico-chirurgicales concernées.
Une importation des données sélectionnées après confirmation des ISO sera à effectuer sur une plateforme dédiée au mois de novembre 2020 (e-plateforme Spicmi).

  • Concernant le volet prévention :

Une enquête va être proposée début décembre aux EOH sur le thème de la préparation cutanée de l’opéré (PCO) et de la désinfection chirurgicale des mains (DCF). Elle a pour but de faire un point sur la prise en compte des recommandations actuelles (protocoles et mise en place des mesures dans les secteurs de chirurgie).
Un nouvel outil d’évaluation sera proposé à partir de janvier 2020 pour un recueil national au cours du 1er semestre. Il permettra, dans la continuité des modules optionnels d’ISO-RAISIN, d’évaluer concomitamment et dans une approche « parcours patient », la préparation cutanée de l’opéré et l’antibioprophylaxie via une observation des pratiques. Les données recueillies seront à saisir sur un outil informatique dédié au niveau de la e-plateforme.
Concernant l’inscription :
Elle sera possible au mois de janvier 2020 pour les établissements souhaitant s’engager dans le programme SPICMI.

  • Calendrier prévisionnel :
    – Janvier 2020 : Inscription au programme
    – Fin janvier-fin juin 2020 : Prévention : audit national PCO-ATBP (phase de recueil)
    – Juin 2020 : Surveillance : extraction à partir du PMSI
    – Juin-octobre 2020 : Surveillance : repérage des ISO suspectes et validation des ISO
    – Fin septembre 2020 : Prévention : limite de saisie des données de l’audit
    – Fin novembre 2020 : Surveillance : limite d’importation des données

Restant à votre disposition,
L’équipe projet Spicmi

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest